Isolation écologique, fibre de bois, chanvre laine de mouton

Pour une isolation durable, performante et responsableQuelques raisons de choisir un isolant naturel.

 

 - Une tendance et des aspirations à des actes éco-responsables

Les consommateurs sont de plus en plus sensibles aux aspects environnementaux et à l’origine « naturelle » des produits.

- Répondre aux nouvelles réglementations, un enjeu dans le bâtiment

Cette démarche de progrès se doit d’être collective. Les nouvelles normes en matière de construction visent à une réduc-tion importante des dépenses énergétiques.

- Réaliser des économies à tous les niveauxEconomie d’énergie, de dépense budgétaire, des ressources fossiles : grâce aux isolants biosourcés. Economies auxquel-les s’ajoute une fiscalité favorisant les énergies renouvelables.

Économies d’énergie pour le chauffage riment toujours avec « économies » tout simplement. Une bonne isolation, c’est du confort et des euros en plus !

Pour inciter encore davantage les citoyens à faire les bons choix pour la planète, de nom-breuses mesures incitatives ont été mises en oeuvre dans le cadre du Grenelle de l’Environnement. Les effets de la crise économique ont eu pour effet de réduire le niveau d’aides publiques dans le soutien et le développement des filières « écologiques » (baisse des seuils de crédits d’impôts). Cependant, la dernière loi de finances 2010 a conservé les grands principes de cette fiscalité « verte ». Petit tour d’horizon des diverses mesures visant à une meilleure maîtrise de l’énergie (et/ou favorisant les énergies renouvelables) :

• Diminution de la TVA (7%) pour l’installation et la garantie d’une mise en oeuvre par un professionnel 

• Déduction fiscale des intérêts d’emprunt pour l’achat d’une résidence principale répondant aux normes BBC (déduction de 40 % pendant 7 ans) 

• Établissement de certificats de performance énergétique (DPE) qui ont pour but d’influencer, à terme, la valeur des biens immobiliers • Eco prêt à taux « zéro » pour l’achat d’équipements et de matériaux écologiques 


ISOLATION THERMIQUE :

 

 L’isolation  d’un  bâtiment  est  la  base  de  sa  consommation d’énergie et du confort de vie à long terme.En moyenne, la consommation d’énergie pour la climatisation (re-froidissement) des bâtiments  est bien plus importante que pour le chauffage. Il serait plus judicieux d’évaluer l’efficacité d’un isolant en tenant compte autant de la limitation des déperditions d’énergie en hiver que de la limitation des entrées de chaleur en été.

 

DIFFERENTS CRITERES DE COMPARAISON :

 

La conductivité thermique (performances d’un isolant en hiver) :Le coefficient Lambda exprime la quantité de chaleur traversant en 1 seconde 1 mètre de matériaux homogènes pour un écart de température de 1°C entre les deux faces. Ce coefficient Lambda (λ) s’exprime en W/m.K (Watts par m par Kelvin). Plus le λ est faible plus l’isolant sera performant.La résistance thermique R se calcule ainsi ; épaisseur / lambda, qui s’exprime en m². K/W.Plus la résistance thermique R est élevée plus l’isolant est performant.Il faut également prendre en compte les critères tel que la durabilité de l’isolant dans le temps, du maintien des performances (tassement, technique de pose), de sa capacité de régulation d’humidité ou encore ses capacités phoniques.Densité (confort d’été) :Ont parle de capacité d’accumulation des isolants. On va mesurer son aptitude à atténuer les seuils extrêmes de température en fonction du rythme jour/nuit. C’est ce qu’on appel le déphasage, qui se compare en heure et par rapport à l’épaisseur de l’isolant. Le déphasage détermine donc le confort d’été.

 

LES LABELS ET CERTIFICATIONS :

 

Tous nos produits sont sélectionnés selon des normes françaises et labels européen afin de vous garantir une qualité optimum.

• Cellulose

La ouate de cellulose est fabriquée à partir de papier journaux recyclés.

Ces papiers journaux en provenance des invendus sont récupérés pour être broyés, défibrés puis malaxés auxquels on ajoute du sel d’ammonium (produit d’ignifugation et fongicide) afin de d’obtenir sa résistance biologique et ignifuge. Ce mixage naturel va donner à la ouate de cellulose ses qualités isolantes exceptionnelles. En outre, elle ne pique pas, ne gratte pas et ne contient aucune microfibre cassante , irritante pour la peau et les voies respiratoires. Quelle que soit la température, elle n’émet ni COV, ni formaldéhydes, ni métaux lourds.

Cet isolant est le meilleur compromis prix/efficacité pour l’isolation des combles perdus.

Il s’utilise également en isolation insufflé entre les montants d’une maison à ossature bois logé entre un pare pluie à l’extérieur et un frein vapeur à l’intérieur. L’épaisseur de l’isolant est déterminée par la largeur des montants de l’ossature.

 

• Chanvre Lin en rouleau

Le chanvre est un matériau reconnu pour ses vertus écologiques et il fait partie des isolants qui ont le plus faible impact (CO2) sur l’environnement : Il nécessite peu d’eau et aucun pesticide pour sa culture.La bonne qualité de diffusion de l’air du chanvre assure une régularisation automatique de l’humidité sans déperdition de chaleur et rend l’habitation saine et confortable. Comme le chanvre ne contient pas d’albumine, insectes ne s’y attaquent pas. De plus le chanvre est imputrescible et ne contient aucun élément susceptible de nuire à l’environnement. 

 


• Fibre de bois + chanvre souple

Ce produit est composé de fibres de bois (issues des rémanents du massif forestier du beaujo-lais) et de chanvre, c’est l’isolant naturel par excellence. L’association de ces deux matières lui confère des propriétés mécaniques rares. Sur le plan thermique, Isonat plus offre la particularité de réguler efficacement la température intérieure tant en été qu’en hiver grâce à une absorption calorique très lente et un temps de déphasage très long. Sur le plan acoustique, Isonat plus ab-sorbe jusqu’à 95 % des ondes sonores.

Caractéristiques techniques :  

Fibres végétales 30 % / Fibres de bois 55 % / Polyester recyclé 15 %   

Conductivité thermique lambda = 0,038 W / (m.K)   

Coefficient de déphasage  : 12h en 200 mm   

Traitement ignifuge : phosphate d’amonium

Domaines d’applications :Isolation intérieure des murs et des cloisons    Isolation intérieure des toitures entre ou sous chevrons    Isolation des planchers entre solives ou combles perdues    Isolation extérieure des murs derrière bardage ventilé.


• Fibre de bois semi rigide

Le bois est une matière première renouvelable réputée pour ses capacités thermiques.

La fibre de bois est obtenue à partir des déchets de résineux compressés.

La fibre de bois est issue d’exploitations forestières certifiées et est liée sans adjonction de produits chimiques. Le bois est le plus souvent aggloméré grâce à son propre liant : la lignine.

Parfois, il est ajouté une faible dose de colle à base de caséine.

Les différentes variétés de panneaux de fibres de bois permettent des utilisations diverses comme

isolant thermique et phonique : au sol et au plafond, à l’intérieur et à l’extérieur des murs, en

cloison, avec une ossature bois et souvent en sous-toitures.

On distingue les panneaux de fibres de bois «semi-rigides» et «rigides». Les premiers sont de

très bons isolants thermiques et phoniques, leur pose est à la portée de tous. Les seconds sont

plus solides et résistants, ils sont plutôt adaptés à la construction ou à l’isolation par l’extérieur.

 

• Laine de Mouton

Les poils de mammifères sont les seuls isolants thermiques produits

en tant que tel par la nature. Les écailles qui recouvrent la fibre centrale

s’adaptent en permanence aux variations du climat, ce qui lui permet d’emprisonner

de l’air ou de l’eau au gré des aléas climatiques.Cette capacité lui donne un excellent pouvoir isolant.

En effet, elle peut absorber jusqu’à 30% de son poids en eau, sans perdre

ses qualités, ce qui la rend très intéressante pour réguler naturellement le

taux d’humidité d’une maison.

 

• Liège

Le liège naturel expansé est obtenu à partir du chêne liège d’Espagne ou du Portugal. Le prélèvement de

l’écorce s’effectue tous les huit à dix ans. Grâce à une utilisation raisonnée, ce procédé ne nuit pas au bon

équilibre des arbres.

Fabriqué à base de granules de liège expansé pur et agglomérées à la vapeur à haute température en four autoclave.

La matière est surchauffée sans adjonction d’agglomérant.

Ce processus est entièrement naturel, il permet de réaliser un isolant particulièrement polyvalent et résistant à l’humidité

 

• Fibre de bois rigide support d’enduits


• Fibre de bois rigide Pare Pluie / Coupe-vent

Le pare pluie se place généralement entre le parement extérieur (tuiles, bardage ou autres) et la garniture

intérieur (isolant, OSB ou autres).

 

• Pare-pluie fin

Les écrans de sous toiture en polyoléfine sont rapides à mettre en oeuvre et peuvent êtres posés sur des

voliges ou entre chevrons ainsi que tous autres supports.

 

• Frein vapeur

Les freins vapeur pro clima DB et INTELLO apportent une protection accrue de la construction en cas

d’humidité imprévue, grâce à la valeur μd hygrovariable. Ils peuvent se coller ou s’agrafer directement

sur la structure pour la version armée et peuvent être déroulés sur un support plan pour le non armé.

Les films armés sont conçus pour recevoir l’injection de ouate de cellulose à la machine.


Télécharger
Téléchargez notre gamme de produits "Isolation"
Isolation.pdf
Document Adobe Acrobat 974.7 KB